[RÉCIT DE COURSE] Mud Day Paris 2014 – On n’est pas des Mudviettes!

md1
Si je n’écrivais pas d’article sur cette édition 2014 du Mud Day Paris, je pouvais directement fermer ce blog. Cette épreuve est sans doute, à l’heure actuelle, la plus dure épreuve sportive que j’ai pu réaliser. Grâce à ma team de warrior je n’ai jamais (bon d’accord… presque jamais) flanché. On a gardé le sourire du début à la fin.
Pour ceux et celles qui ne connaissent pas cette épreuve, voici une brève présentation:
« The Mud Day c’est une épreuve extrême, hors du commun, mettant à l’épreuve tes capacités physiques et mentales.
The Mud Day, c’est un challenge d’environ 13 kilomètres avec plus de 20 obstacles inspirés des parcours du combattant. Au menu, de l’eau, de l’électricité, de la glace mais surtout de la boue et de la gloire.
The Mud Day, tu peux y participer seul, mais pour passer les obstacles les plus exigeants, tu seras content de pouvoir compter sur ta Mud Team.
The Mud Day, c’est un défi extrême : ton objectif n’est pas de faire un temps mais de trouver tes limites…et de les dépasser.
Si tu relèves ce défi et que tu franchis dignement tous les obstacles, à l’arrivée tu auras droit à ta Mud Beer, ta Mudaille et tu connaitras le doux bonheur du Mud Morning. »
Ce samedi 10 Mai, ce sont 8 500 Mud Guys qui se sont élancés sur ces 13km de boue pour dépasser leurs limites, soit 22 000 en 3 jours pour l’édition de Paris. (Ça fait beaucoup de fous-furieux quand même!)
Bien sûr, les habitués du running diront que 13km avec un peu d’entrainement ça se fait sans trop de mal. Mais 13km dans la boue, ce n’est pas pareil! Très vite on se sent très lourd, on glisse tout le temps, on trottine, on marche, on s’enfonce, on perd ses chaussures… et pour couronner le tout, il pleuvait!
MD2
Les épreuves de Paris 2014:
#1 – CRAWLING TIME : Ramper dans la boue pendant 20 mètres sous des fils de barbelés.
#2 – THE BIG WEB : Grimper sur une toile d’araignée de 4 mètres de haut et redescendre.
#3 – THE HORRORE TUNNELS : Ramper dans un tunnel de 15 mètres de long sous terre dans le noir.
#4 – GALAXY WALL : Franchir une palissade de plus de 2 mètres.
#5 – MUD DAY TO HELL : Sauter au-dessus de buches en flamme.
#6 – UP AND DOWN : 110 mètres haies au-dessus de rondin et au-dessous de barbelés.
#7 – THE WATER SLIDE : Plonger à plat ventre, tête en bas sur une surface glissante pendant qu’on vous arrose au jet d’eau.
#8 – ICE CRIME : Sauter dans un bain d’eau glacée. Passer la tête sous l’eau à la moitié du bain pour passer sous le mur.
#9 – GOT BICEPS : Suspendu par les bras, avancer de barres en barres sans tomber dans l’eau.
#10 – CROSS OVER MUD MOUNTAINS : Franchir 3 montagnes de boue hautes de 4 mètres.
#11 – UNDERWOLRD : Tunnel à traverser.
#12 – DEEZER ROOM : Traverser une pièce dans le noir total avec la musique à fond. Suivre la corde pour ne pas se perdre.
#13 – DARK CRAWLING : Ramper dans le sable, dans la pénombre d’un hangar.
#14 – OVER MY SHOULDER : Courir en côte puis en descente avec des sacs de plusieurs kilos sur les épaules.
#15 – FOR MY MATES : Descendre une pente avec 2 sauts vides, la remonter avec les sauts pleins.
#16 – THE MUD POOL : Traverser une rivière de boue.
#17 – LIKE A FISH : Passer sous un filet de pécheur.
#18 – ADRENALINE SHOTS : Ramper sous des fils électriques.
#19 – TOUCH THE SKY : Escalader une échelle de 4 mètres dont les barreaux sont espacés d’1 mètre les uns des autres.
#20 – CROSSROAD: Tuyau/tunnel à traverser.
#21 – TARZAN STYLE : 8 mètres à parcourir en se balançant de corde en corde.
#22 – SWEET SHOCKS : Traverser en courant un sas de guirlandes électrifiées.
THE END ! (enfin presque)…
 #23 : LA DOUCHE! En temps normal la douche est le moment de réconfort après l’effort. Ici, la douche est un peu la 23e épreuve du Mud Day. Le corps commence à se refroidir, il pleut et là, il faut aller prendre sa douche dehors sous une eau très froide.
Parmi les 22 obstacles, celui qui m’a fait hurler et dont qui reste pour moi le plus impressionnant est sans hésitation l’ICE CRIME. Ce bain glacé m’a complètement coupé le souffle, l’instinct de survie s’est développé en moi au moment où j’ai passé la tête sous l’eau. J’ai cru mourir !
Malgré tout, l’ambiance était très bon enfant. D’ailleurs les hommes n’ont pas hésité à nous faire la courte-échelle pour franchir le GALAXY WALL.
Le Mud Day est effectivement très intense. Nous avons mis 3h pour finir le parcours et on n’a pas chômé. Certes on a souvent privilégié la marche active à la course non pas par choix ou par fatigue, mais surtout par obligation. C’était une vraie pataugeoire! Et allez courir vous sur une côte ou une pente glissante à plus de 85°!
Mes conseils pour les futurs Mud Guy :
–      Mangez avant de partir. Entre la course, la boue, l’eau glacée etc. vous allez perdre beaucoup de calories, ça serait bête de tourner de l’œil.
–      Portez des vêtements très près du corps. Oubliez les joggings et coupe-vent, ils deviendront très vites lourds et risquent d’être pris dans les barbelés.
–      Portez des manches longues et des collants pour protéger un minimum vos coudes et vos genoux qui seront sollicités lors des épreuves où il faudra ramper
–      N’oubliez pas de laisser au vestiaire vos montres, bijoux, Iphone etc.
–      Serrez bien vos lacets. Je vous assure que lors de l’épreuve Mud Montain par exemple on en voit beaucoup perdre leurs chaussures.
–      Evitez la Red Bull (Et oui ! A un point de ravitaillement on vous propose de l’eau ou de la Red Bull). Cet avis est strictement personnel mai je ne pense pas qu’il soit très malin de boire de la Red Bull pendant un tel effort et de se prendre des décharges électriques après.
–      Pensez à prendre un grand sac poubelle pour mettre toutes vos affaires gorgées de boue après la course.
–      Après l’effort, pensez à vous reposer et boire beaucoup d’eau.
Personnellement je n’ai pas de grosses blessures de guerre comme certains, je dois être très prudente. Juste quelques légères courbatures aux pectoraux, des douleurs aux articulations (chevilles et genoux) et les cheveux très secs (merci la boue !).
Un grand Merci à ma team avec laquelle j’ai partagé cette expérience unique! On est des warrior les filles! Même pas mal!
MD3 MD4 MD5 MD6 MD7 MD8
Et en bonus, la vidéo Best Of du Mud Day Paris 2014:
Publicités