[RÉCIT DE COURSE] Trail des Falaises 2016

 

trail-des-falaises-bonifacio-corse-2016-mademoiselle-martinez-1

Mon premier Trail et pas n’importe lequel, le Trail des falaises de Bonifacio!

Normalement je ne devais pas le faire tout simplement parce que je ne devais pas être en Corse à cette période.

Mais finalement 19 jours avant la course mes projets changent, je serai bien en Corse le 30 octobre 2016, je n’ai plus d’excuse pour me défiler cette fois-ci, mais je ne me sens pas de faire ce premier Trail seule, j’ai peur d’avoir envie d’abandonner. Élisa, qui était déjà inscrite, accepte gentiment de faire la course avec moi. A peine je reçois son sms que je fonce m’inscrire. Voila c’est fait, je ne peux plus du tout me défiler maintenant. Il parait que le lendemain de mon inscription, le nombre maximum était atteint, j’ai eu chaud!

Avec une autre amie habituée de cette course, Clémence, on va faire 2 fois le parcours de reconnaissance, la première fois on zappe les premiers kilomètres (port et ville) et on attaque directement par 11 km de falaises. La 2e fois on décide de faire le parcours dans son intégralite: 15 km. Le parcours est juste magique! Je profite du paysage maintenant. Pas sure que le jour de la course je prenne autant le temps de l’apprécier (quoi que…) Je me sens vraiment rassurée maintenant. Je sais que je peux le faire!

Une semaine avant la course, je participe aux 10 km de Porto-Vecchio , j’ai progressé par rapport à l’année dernière et je me sens encore plus rassurée. article à lire ici.

5 jours avant la course, on est averti par une publication sur facebook que le parcours annoncé a été modifié, il ne fera pas 15 km mais un peu moins pour une raison indépendante de leur volonté. Je ne sais pas si je suis rassurée ou déçue. Un peu des deux je pense.

Le jour J, je mets mon réveil à 6h mais à 5h15 je ne dors plus. Autant se lever maintenant. Un bon repas m’attend. Je prends le temps d’apprécier mon petit déj de championne: pudding chia au lait d’amande, un thé à la menthe, 2 tartines de pain complet avec des œufs brouillés de la coco rappée sur l’une et des amandes effilées sur l’autre, quelques baies de gojies de chez FoodSpring et je me prépare tranquillement.

[ Sur le site de FoodSpring vous avez – 15% sur votre commande jusqu’au 15 novembre 2016 avec le code promo mademoisellemartinez15 ]

Une demie heure avant le départ j’arrive à Bonifacio. Je mange une demi banane et je pars rejoindre les autres coureurs, je retrouve les copines et je fais quelques rencontres. Le temps est radieux mais pas trop chaud. ça va être une belle journée! Heureusement que j’ai pris ma casquette parce que ça tape!

Sur place je retrouve Elisa avec qui je devais courir, mais très vite elle m’incite à partir devant. Je comprends que je vais finalement faire la course seule, et comme je n’avais pas prévu d’être cette option, j’ai laissé mon casque à la maison 😦 Donc pas de copine et pas de musique. Finalement je ne regrette pas du tout d’avoir laissé mon casque. Moi qui pensais que la musique m’aidait à passer le temps, je me rends compte que sur ce genre de course, un trail en l’occurrence, il vaut mieux se concentrer sur ses pas. Le terrain n’a rien à voir avec les courses sur route. J’adore tous ses changements de rythme, de difficulté, on n’a pas le temps de s’ennuyer.

La course se déroule très bien, il y a un léger changement par rapport aux reconnaissances qu’on a fait quelques jours plus tôt, mais dans l’ensemble je reconnais bien le parcours. Certaines montées me brûlent littéralement les cuisses même en marchant, mais on est tous dans le même cas. Je ne lâche rien et je me dis que chaque pas que je fais c’est un pas de plus vers la fin de la montée. Je serre les dents et je grimpe. Je savais que j’aurai très soif pendant la course alors j’ai pris mon sac de running avec un poche d’1,5L, malheureusement, j’ai eu beau le serrer à fond mais il ballotte, au bout de quelques kilomètres je sens une brûlure dans mon dos due aux frottements, je pense que je vais avoir une cloque… finalement une fois rentrée à la maison je me rends compte que c’est une jolie petite brûlure. La prochaine fois je prendrai un gilet d’hydratation.

Le Trail des Falaises est selon moi une course où on ne court pas forcément à son propre rythme mais au rythme moyen du groupe dans lequel on se trouve. Il faut dire que c’est tellement difficile, voire dangereux de doubler à certains moment, alors on subit les embouteillages, mais au moins on souffle un peu et on profite de la beauté des paysages. J’en profite même pour dégainer mon portable pour faire quelques Snap 🙂

Une fois la montée du sémaphore faite, je sais qu’il n’y aura plus qu’une dernière grosse montée celle de la plage des 3 pointes, ensuite ça sera du plat, des descentes et l’arrivée sur le port. J’adore la dernière descente dans la rue de la montée de Rastello. Retour à la civilisation, on court au milieu des « civils », ça sent la fin . Quand on arrive enfin sur les quais j’accélère, je ne vois même pas Seb qui m’appelle et court un peu à côté de moi. Je passe la ligne d’arrivée en 1h52 . Je suis comblée!

Je suis vraiment contente d’avoir terminé ce premier trail, « et pas le plus moche » comme m’a dit Vincent!

Je pense que je n’attendrais pas une année pour refaire le parcours. Et vous?

trail-des-falaises-bonifacio-2016-mademoiselle-martinez-8

trail-des-falaises-bonifacio-2016-mademoiselle-martinez-6

trail-des-falaises-bonifacio-2016-mademoiselle-martinez-7

trail-des-falaises-bonifacio-2016-mademoiselle-martinez-3

©bonifaciophoto – Christophe Blanc

trail-des-falaises-bonifacio-2016-mademoiselle-martinez-5

©Steve Enginger

trail-des-falaises-bonifacio-2016-mademoiselle-martinez-2

©bonifaciophoto – Christophe Blanc

trail-des-falaises-bonifacio-2016-mademoiselle-martinez-4

©bonifaciophoto – Christophe Blanc

trail-des-falaises-bonifacio-2016-mademoiselle-martinez-9

©Respirez Sports

PHOTOS N° 5, 7 et 8: ©Bonifacio Photo Téléchargez les vôtres ici au format numérique ou papier de qualité

PHOTO N° 6: ©Steve_Enginger

PHOTO N°9: ©Respirez Sports. Découvrez également leur article et leur vidéo

Je Porte:

T-shirt : Chasuble Bolt – ERREA

Short: Nadia – ERREA

Baskets: Speedgoat – HOKA ONE ONE

Chaussettes: COMPRESSPORT

Booster: Elite – BV SPORT 

Montre: Runner 3 – TOMTOM

 

 

 

 

En chiffres:

Distance: 13,8 km | Deniv + 410m | Temps: 01:52:40 | Scratch: 474/662 | Place catégorie SEF 58/100

 

Podium TRAIL DES FALAISES 2016

 

1 – SANTELLI Lambert 01:00:06

2 – QUILICI Anthony 01:00:19

3 – GUEYDON 01:00:53

 

Tous les résultats disponibles ici

 FB TWbulle2

 cropped-banniere-mademoiselle-martinez-juin-2016.png

 

Publicités