Free to Run

free-to-run-mademoiselle-martinez-0

J’ai vu le documentaire FREE TO RUN il y a quelques jours et je l’ai trouvé tellement bien fait que je me suis dit qu’il fallait absolument que je vous le résume ici. (attention petit spoiler sur la vies des 3 personnages principaux)

Vous pensez peut-être que parce que vous ne courez pas, vous n’êtes pas concernés par ce film? Détrompez-vous, ce documentaire, est riche d’un point de vu historique, sociologique et je dirai même philosophique. Aujourd’hui qu’y a t’-il de plus banal que de voir des coureurs s’entraîner dans un parc, et pourtant  il n’y a pas si longtemps, moins de 60 ans, ces mêmes coureurs étaient pris pour des fous, des marginaux. Et que dire des femmes à qui on ne donnaient même pas le droit de courir.

Tout le documentaire pose la question de la liberté de courir. Comment un acte aussi anodin et a priori naturel peut devenir un sujet si politique, philosophe, commercial etc… C’est tout l’objet de ce superbe film réalisé par Pierre Morath.

COURS COMME UNE FEMME

free-ton-run-run-feminin-mademoiselle-martinez

Une femme peut-elle courir comme un homme? La réponse est bien évidemment non dans les années 60 où les médecins s’accordent à dire que qu’il est dangereux pour une femme de courir, elles risqueraient de perdre leur utérus! (Bah tiens!) Elles ont donc interdiction de courir plus de 800 mètres. Il faudra attendre 1984 pour qu’ai lieu comme discipline olympique le premier marathon féminin ce qui est un signe de « l’acceptation physique de la femme dans la société ».

MARATHON DE NEW YORK

FREE TO RUN retrace l’histoire des courses hors stade aux états-unis surtout. On nous raconte l’histoire passionnante de la création du mythique marathon de New York, dont l’histoire à débuté dans le Bronx, puis s’est exporté dans Central Park pour enfin s’exposer aux yeux de tous à travers les 5 quartiers de New York

DES PORTRAITS TOUCHANTS

Cette histoire palpitante des courses hors stade c’est aussi et surtout l’histoire de quelques individus qui ont largement contribué à changer les choses et les mentalités

KATHRINE SWITZER 
On découvre ainsi l’histoire très émouvante de kathrine Switzer, jeune femme qui se met à courir presque par hasard et pour qui cette activité devient très vite une passion. Naturellement elle souhaite participer aux rassemblements collectifs mais on lui interdit d’y participer pour la simple raison qu’elle n’est pas un homme. kathrine brave les règles, s’inscrit sous un faux nom et participe malgré tout au marathon de Boston en 1967. Lorsque les organisateurs la remarquent ils essaient de la stopper mais kathrine ne se laisse pas faire et termine ce marathon. Des photos sont prises lors de l’altercation, les médias s’emparent de l’affaire, c’est le point de départ de la révolte des femmes pour obtenir le droit de courir.

free-to-run-kathrine-switzer-mademoiselle-martinez

Kathrine Switzer , Marathon de Boston, 1967

 

FRED LEBOW
L’histoire du marathon de New York quant à elle est avant tout l’histoire d’un homme, Fred Lebow, qui s’intéresse à ces rassemblements quasi clandestins de coureurs et souhaite les assumer, les magnifier. Il transforme ainsi ce petit marathon d’un centaine de personnes, presque honteux pour l’époque, en événement positif et porteur d’espoir malgré la crise financière de l’époque. Fred lebow passera 23 années de sa vie a organiser le marathon de New York, il courra lui même 69 marathons dans 30 pays. C’est seulement en 1992 qu’il s’offrira, en guise de cadeau, de courir pour la première fois son marathon, celui de New York. ça sera son dernier. Atteint d’un cancer du cerveau il décédera 2 ans plus tard.

free-to-run-fred-lebow-mademoiselle-martinez

Fred Lebow, Marathon de New-York, 1992

 

STEVE PREFONTAINE
Steve Prefontaine, aussi appelé le James Dean de la piste à quant à lui, de part ses records, son charisme et son franc-parlé, fortement contribué à changer le statut des athlètes, qui, avaient à l’époque, l’obligation d’avoir le statut d’amateur et devaient refuser toute rémunération en rapport avec leur discipline sportive. Steve, le rebelle , accepte un partenariat discret avec une petit compagnie de chaussure qui ne compte à l’époque qu’une quinzaine d’employés. Il est donc la première égérie de cette petite compagnie plus connue aujourd’hui sous le nom de Nike. Il décède à l’age de 24 ans dans un accident de voiture alors qu’il est au sommet de sa discipline. Il s’est beaucoup battu pour le droits des athlètes amateurs avant de partir en 1975. Il faudra attendre le début des années 1980 pour que les coureurs commencent à être rémunérés.

15 Sep 1972: Steve Prefontaine of the USA in action during a track and field event at Crystal Palace in London, England. Mandatory Credit: Tony Duffy /Allsport

Steve Prefontaine, 1972

ET MAINTENANT?

Alors que tout le reportage est consacré à l’histoire de la course hors stade, il glisse doucement sur la fin vers des questions plus actuelles et qui ouvrent de nouveau débats. A l’heure le combat pour courir librement semble avoir été reporté, d’autres questions morales entre en jeu, comme celle du maintient ou non du marathon de New York en 2012 alors que la ville vient d’être frappée par l’ouragan Sandy. Show must go on? Ou sont passées les valeurs originelles de ce combat?  Qu’aurait décidé Fred Lebow?
Enfin, à l’heure du tout connecté une autre question se pose d’elle même, participer à des courses organisées d’accord, mais ne « doit »-on pas de temps en temps revenir à la base pour retrouver ce plaisir si personnel? La course en solitaire n’est-elle pas la raison pour laquelle tant de coureurs apprécient ce sport? La liberté de courir est-elle totale sur un parcours imposé? La clé ne se trouverait-elle pas dans le fait de courir hors de tout rassemblement, de prendre le temps d’apprécier les sensations, de contempler les paysages, d’observer ses efforts et de profiter du réconfort plutôt que de rester fixer sur sa montre…

Le documentaire se conclut par une phrase à laquelle j’adhère totalement (car je pense que tout, dans la vie, est une question de choix) :

« Le sport, ça reste ce que tu en fait »

 

Pour louer ou acheter le film Free To Run rendez-vous ici

 

free-ton-run-mademoiselle-martinez

 

 FB TWbulle2

 cropped-banniere-mademoiselle-martinez-juin-2016.png

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Facebook

  • Twitter

  • Instagram

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

    Rejoignez 188 autres abonnés

  • instagram: @mademoisellemartinez

    L.A

________________________________
#discoverla #losangeles #santamonica #mademoisellemartineztravels #santamoniapier #sanramonicasunset #sunset #sunsetbeach #skylover #skyporn #ilovela #LA #LAlife #california #californiadreaming #baywatch #roadtrip #westcoast I climbed that street ! 🎢

Si tu cours à San Francisco il vaut mieux aimer le dénivelé !

________________________________
#discoversanfrancisco #discoversf #sanfrancisco #mademoisellemartineztravels #hydestreet #california #californiadreaming #roadtrip #westcoast #irunsanfrancisco #run #running #8km #sinfrancisco ° S U N S E T °
°
°
Le jour se couche sur Santa Monia. Après 2 jours et demi à Los Angeles nous nous apprêtons à rejoindre San Francisco pour de nouvelles aventures ! Hâte de découvrir cette ville , ses rues vallonnées, son fameux pont mais aussi Alcatraz . 
________________________________
#discoverla #losangeles #santamonica #mademoisellemartineztravels #santamoniapier #sanramonicasunset #sunset #sunsetbeach #skylover #skyporn #ilovela #LA #LAlife #california #californiadreaming #baywatch #roadtrip #westcoast 🔈Actuellement à Los Angeles entrain de profiter de la Californie je suis difficilement joignable, mais vous pouvez me laisser un message. Je tâcherai d'y répondre dès que possible. 🤓

Ou sinon... retrouvons-nous à mon retour au @le_nomah le 28/12 pour une soirée spéciale 😎 😍

See You Guys !

#savethedate #nomahajaccio #event #corsica #ajaccio Qui dit Décembre dit Noël dit cadeaux !

Du coup je vous ai préparé une petite liste des meilleures promos de mes marques françaises et sportives préférées !

@bvsport 
@bayafrance 
@nolijuwear 
______________________________________________
#bvsport #ambassadrice #running #compression#mademoisellemartinezruns #teambvsport#bvsportgirls #wethewomen #boosterelite#runneuse #instarunfrance#iusebooster#booster #noel #blog 📸 @delphine2lyon 👣 ________________________________________________
#mademoisellemartinez#corse#corsica#corsedusud#ilovecorsica#igerscorsica#igercorsica#corsicanatura#corsicanlife#corsicanworld#corsicalife#unlimitedcorsica#igerscorse#love#plage#beachlover#carpediem#landscape_captures #topcorsicaphoto#bonifacio#bonifaciotourisme#belleschoses#visitcorsica Les inscriptions sont ouvertes pour #curraInCorDiPortivechju 2017 . 
Sur le blog je vous ai détaillé tout le parcours au cas où vous hésiteriez à vous inscrire :) Lien dans ma bio. 📸 @sebastien_bartoli

________________________________________________

#runinthecity#portegenoise#corse#corsica#portovecchio#portivechju#run#IRunCorsica#running#courseapied#marche#fitfrenchies#sportovecchio#mademoisellemartinezruns#blog#myportovecchio#mademoisellemartinezruns#Wethewomen RUN IN THE CITY

Après avoir couru seulement 1km sur un sentier, m'être accroché mon legging à des ronces en voulant éviter les flaques de boue et après avoir  finalement fini les pieds dans l'eau, j'ai fait demi-tour et changé mon fusil d'épaule : tant pis, ce soir ça sera de la route. •
Après la tempête d'hier soir j aurai du me douter qu un de mes sentiers préférés allait être inondé . Pas de regret. J'ai eu droit à un magnifique sunset aux Marrais salants de Porto-Vecchio et à une belle montée qu'il faut que je fasse et refasse pour commencer à l'apprécier. •
Dans un peu plus d'un mois aura lieu la 2e édition de #curraincordiportivechju il vaut mieux bien la connaître cette montée ! •
Et vous vous avez couru aujourd'hui ? 
________________________________________________

#runinthecity#portegenoise#corse#corsica#portovecchio#portivechju#run#IRunCorsica#running#courseapied#marche#fitfrenchies#sportovecchio#mademoisellemartinezruns#blog#myportovecchio#mademoisellemartinezruns#Wethewomen 〰 Baddha Hasta Utthita Stiti Shalabhasana 〰
•
•
📚 Un peu de sankrit pour aller se coucher moins bête ce soir ça vous dit ? •
•
⚬Baddha = lié.
⚬Hasta = main .
⚬Uttihita = tendu, étiré, levé.
⚬Stiti = debout.
⚬Shalabha(...) = sauterelle.
⚬(...)Asana = posture.
•
•
🚩 Traduction française: La sauterelle debout qui se lève, main liées?

Bonne nuit !
____________________________________________
#baddhahastautthitastitishalabhasana#risinglocustpose#locustpose#standinglocustpose#shalabhasana#standing#backbend#corsica#corse#pullin#pullinstagram#pullinchicks#pullinfamily#mademoisellemartinez#ilovecorsica#igercorsica#corsicanatura#corsicanlife#corsicanworld#corsicalife#unlimitedcorsica#igerscorse#carpediem#beachlover#yogaflow#yogaincorsica#yogaeverywhere#nonza#mademoisellemartinezyoga#visitcorsica