[RÉCIT DE COURSE] Trail de Bonifacio 2017

© Carlie et sa photographie

© Mademoiselle Martinez

L’année dernière je participais à mon premier trail, le trail des Falaises 2016 et j’ai tellement aimé cette course que cette année j’ai remis ça. Sauf que cette année le course à été rebaptisée TRAIL DE BONIFACIO suite à un changement d’organisation.

 

LE PARCOURS

Mis à part le nom, le trail de Bonifacio reste identique au Trail des Falaises. Un départ sur le port, une montée vers la  vielle ville, suivi d’une traversée de celle-ci par la rue Doria et d’une belle descente par le bastion de l’étendard pour ensuite filer sur les falaises jusqu’aux sentiers de Saint-Jean. Un beau passage par les sous-bois pour arriver sur la plage de Sciumara puis à flanc de falaises jusqu’au fameux Cap de Pertusato. S’en suit une montée interminable mais non moins exceptionnelle (photos ici et ) pour repartir sur le plateau. Avant de finir la course par un petit aller-retour gratuit aux trois pointes juste histoire de bruler un peu plus les cuisses pour ensuite terminer le parcours sur le sentier des falaises avec Bonifacio dans le viseur.

© sbmusik

© sbmusik

 

UNE COURSE SECOUÉE

Cette année il ne faisait pas trop chaud et c’est le moins qu’on puisse dire. 16°C pour courir c’est encore convenable mais ressenti 12°C avec le vent c’est moins drôle. J’avais prévu de courir en tee-shirt et short. Je me suis finalement résolu à garder mon coupe-vent que j’avais prévu initialement pour l’avant-course. Heureusement quand j’en ai eu marre de le porter, ma copine Marion était là prise en sandwich entre un buisson et son appareil photo pour récupérer ma veste maladroitement enroulée autour de ma taille.

© Marion Seydoux

L’un des handicaps sur cette course à été le vent, ou plutôt les rafales. A l’aller nous avions les rafales dans le dos, le vent était donc de notre côté pour nous pousser à courir plus vite. Mais au retour, et notamment dans la montée de Pertusato, nous avions le vent en pleine face et il semblait souffler de plus en plus fort. Si fort que j’ai carrément été stoppée dans les derniers kilomètres par une rafale semblable à un mur invisible. Et quand elles n’arrivaient pas de face, elles venaient des côtés. J’ai eu l’impression de me battre pendant bien 1h pour garder mon équilibre. Heureusement pas de chute pour moi. Juste une queue de chevale qui n’a cessé de fouetter mes yeux déjà remplis de larmes à cause du vent et du sable.

© Marion Seydoux

© sbmusik

J’entends encore Seb la veille me dire « tu vas faire mieux que l’année dernière » (ou comment me mettre la pression…).  C’est durant les 2 derniers kilomètres que je décide de regarder ma montre et je lis 1h35… Je fais une rapide estimation par rapport à la distance qu’il me reste et mon allure moyenne et me dis qu’effectivement s’il n’y a ni chute, ni ralentissement, je passerai sous l’arche avant les 1h52 (mon temps de l’année dernière) et je donnerai raison à Seb!

© sbmusik

A quelques mètres de l’arche j’entends Vincent annoncer mon arrivée au micro et je suis très contente de moi. Je me sens fatiguée certes, mais beaucoup moins que l’année dernière. Je constate aussi que mes petites cuisses de grenouille se sont renforcées en 1 an, car quand je compare avec l’année dernière où j’ai carrément dû, dans certaines montées bien raides, m’arrêter et poser mes mains au sol pour soulager mes jambes, je me dis que cette année, j’ai ralenti, marché, mais je n’ai jamais été en échec musculaire et ça c’est plaisant, rassurant et encourageant.

Après la course, c’est à Da Passano que nous avons fini pour bruncher comme des petits porcinets!

 

© Marion Seydoux – © Carlie et sa photographie

 

Video © Corsica Drone

 

 

Je Porte:

T-shirt : BV SPORT – WOMEN STRONG

Tee-shirt disponible en rejoignant la communauté We The Women en créant gratuitement votre compte et en entrant le code de parrainage 313441808

Short: Nadia – ERREA

Baskets: Speedgoat – HOKA ONE ONE

Booster: Elite – BV SPORT

Montre: Runner 3 – TOMTOM

Coupe-vent: Max – NOLIJU

 

En chiffres:

Distance: 13,6 km | Deniv + 410m | Temps: 01:46:29 | Scratch: 368/493 | Place catégorie SEF 51/75 | Place par sexe: 78/144

2016 vs 2017: moins 6 minutes sur mon RP 🙂

 

Podium TRAIL DE BONIFACIO 2017

1 – Elliot POLOME – 00:59:34

2 – Guillaume BESNARD  – 01:00:20

3 – Anthony QUILICI – 01:00:32

 

Podium Féminin TRAIL DE BONIFACIO 2017

1 – Emmanuelle MORACCHINI – 01:10:11

2 – Hélène DEPOORTER – 01:12:38

3 – Anne Sophie MARECHAL – 01:13:47

 

Tous les résultats disponibles ici

 

 

 FB TWbulle2

 cropped-banniere-mademoiselle-martinez-juin-2016.png

 

Publicités